ici1fo.com

Flash Info
Flash Info

Côte d’Ivoire : Diabo, Rébecca Yao permet à 400 femmes de connaître la joie de lire et écrire à travers un projet d’alphabétisation mis en place

ICI1FO
ICI1FO 200 vues Add a Comment
Les auditrices et la présence de Rébecca Yao (image ICI1FO) 
La présidente de l’association Diabo Ville émergente, dame Rébecca Yao, poursuit ses actions en faveur de l’éducation et de l’alphabétisation de ses parents en milieu rural, précisément dans la commune de Diabo. Lancé depuis le 17 janvier 2022, le programme d’alphabétisation initié par ladite présidente dans le département de Botro, se poursuit dans la commune de Diabo.
Levier de l’autonomie financière, l’alphabétisation et l’éducation demeurent pour la secrétaire nationale adjointe du RHDP en charge du monde associatif, le grand défi à relever pour accélérer le développement de sa localité.
La présidente de l’association Diabo Ville Émergente a procédé au lancement du programme de l’alphabétisation 2022-2023, le dimanche 15 janvier 2023 à Télébokan comme constaté par ICI1FO.COM sur place, village situé aux encablures de la commune de Diabo. À cette occasion, deux nouvelles classes de vingt cinq (25) apprenants par classes ont été ouvertes. Une initiative qui vient soulager les populations de plusieurs villages dans la communes de Diabo.
Pour ces 400 femmes âgées de 18 ans et plus qui prennent d’assaut les salles de classes les soirs dès 18 heures, il n’y a pas d’âge pour apprendre. « Nous sommes très heureuses aujourd’hui. Grâce à Madame Rébecca Yao, nous pouvons écrire notre nom, nous savons lire. Nous savons maintenant écrire nos messages, faire nos retraits…» a fait savoir Koffi Aya, porte-parole des auditrices qui a traduit leurs reconnaissances à l’initiatrice de ce programme d’alphabétisation. « Nous remercions l’initiatrice car grâce à elle aujourd’hui, nous sommes éclairées avec l’alphabétisation ».
L’initiatrice de ce projet dans la commune de Diabo, Rébecca Yao, a manifesté sa joie de voir ces femmes se saisir de cette opportunité qui leurs permettra de savoir lire et écrire. « Je constate un grand engouement et c’est le cas chaque fois que nous ouvrons des classes dans les villages. Je me réjouis que mes mamans et sœurs, aient compris que l’alphabétisation c’est savoir lire et écrire ; mais aussi, que l’alphabétisation permet de gagner le respect des siens, d’ouvrir des perspectives et de favoriser le développement.» a dit la présidente de Diabo Ville Émergente. Elle s’est engagée à être à la disposition de ces femmes pour que la localité de Diabo soit une ville émergente et que le département de Botro devienne le deuxième pôle économique de la région de Gbêkê.
La présidente Rébecca Yao a profité de cette occasion pour distribuer des kits scolaires composés d’ardoises, cahiers, livres et des boîtes de craie aux moniteurs et aux auditrices.
Christ Yoann pour ICI1FO
Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3