ici1fo.com

Flash Info
Flash Info

Côte d’Ivoire : Le secrétaire RHDP Yoboué Kouamé de Sakassou-Dibri reçoit le Dircab Ahoutou pour booster l’enrôlement dans sa zone 

ICI1FO
ICI1FO 260 vues Add a Comment
Le secrétaire départemental Sakassou-Dibri Yoboué Kouamé et le Dircab du vice-président Ahoutou Koffi Emmanuel à N'Guessan-Pokoukro (image ICI1FO) 

Dans la mouvance de l’opération de révision de la liste électorale, Monsieur le directeur de cabinet du Vice-Président de la République Ahoutou Koffi Emmanuel, cadre RHDP de Sakassou, a fait une halte le vendredi 25 novembre 2022 à N’Guessan-Pokoukro comme constaté par ICI1FO.COM sur place, village de la sous-préfecture de Dibri-Assrikro dans le département de Sakassou, en vue de sensibiliser ses parents à s’inscrire massivement sur la liste électorale, en prélude aux échéances électorales qui approchent à grand pas.

« Le défi actuel, celui de la révision de la liste électorale, constituera indiscutablement le premier test grandeur nature de notre engagement. En ayant pris la pleine mesure, nous nous engageons à investir le terrain afin de garantir l’inscription massive des nouveaux majeurs sur la liste électorale.» a indiqué Monsieur Yoboué Kouamé secrétaire départemental RHDP de Sakassou-Dibri, par ailleurs vice-gouverneur du District Autonome de la Vallée du Bandama. Le département des Houphouëtistes de Sakassou-Dibri, a reçu deux motos des mains du Dircab Ahoutou Koffi Emmanuel, afin de ratisser large dans toute la zone, dans le but d’enrôler massivement la population sur le listing électoral.
Le secrétaire départemental de Sakassou -Dibri et le Dircab du vice-président de la République à N’Guessan-Pokoukro (image ICI1FO)
« Naturellement, une personne qui est née doit avoir des papiers. Malheureusement, nous déplorons en particulier dans nos villages à Sakassou que très peu de personnes, notamment les jeunes, n’ont pas de papier. Donc il faut que nous corrigeons cela. Le gouvernement a dépêché une équipe, le ministère de la Justice a pris les dispositions, le ministère de l’Intérieur, la CEI et tous ceux qui concourent à cette opération, ont pris les dispositions pour que nous puissions faciliter l’établissement des documents administratifs en vue d’inscrire les personnes sur la liste électorale.
Il fallait que nous expliquions cela. Il faut effectivement que nous puissions avoir l’occasion au moment des élections d’être nombreux inscrits sur la liste électorale, pour que les choix qui seront faits, reflètent les priorités…» a laissé entendre le Dircab du vice-président Ahoutou Koffi Emmanuel.
Christ Yoann pour ICI1FO
Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85 − = 75